top
menu MENU
Droit-pratique.fr | Toutes les informations pour agir

La publicité encadrée est désormais ouverte aux professions juridiques

Publié le 26/04/19


Un décret d’application de la loi J21 (loi de modernisation de la Justice du 21e siècle adoptée en novembre 2016), publié au Journal officiel du 31 mars 2019, autorise les notaires, huissiers de justice, commissaires-priseurs judiciaires et avocats aux Conseil d’État et à la Cour de cassation à procéder à des actions de «sollicitation personnalisée». Cette forme de publicité encadrée consiste à promouvoir leurs services auprès de personnes physiques ou morales sélectionnées au préalable. Cette extension des possibilités de communication de ces professions est encadrée «afin de respecter leur statut et les principes déontologiques», précise la notice du décret.

Les modalités de mise en œuvre de la sollicitation personnalisée sont les mêmes que pour celle qui existe déjà pour les avocats depuis un décret du 28 octobre 2014. Notamment, l’information communiquée sur la nature de la prestation de services proposée doit être sincère. La sollicitation doit être effectuée en conformité avec les règles déontologiques applicables à la profession concernée (principes de dignité, loyauté, confraternité, délicatesse… ). Elle ne doit comporter aucun élément comparatif ou dénigrant d’un concurrent.


Elle est réalisée par envoi postal ou courrier électronique adressé à une personne déterminée. Sont exclus le démarchage et l’envoi de sms. Sont par ailleurs proscrites toutes sollicitations en rapport avec une affaire particulière.

PARTAGER SUR
NOS ACTUALITÉS TOUTES NOS ACTUALITÉS more

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. Plus d'infos Accepter