top
menu MENU
Droit-pratique.fr | Toutes les informations pour agir

Journée défense et citoyenneté (JDC) et volontariat militaire

Qui est concerné par la JDC ?

Elle est obligatoire et concerne les filles et les garçons entre leur 16e et leur 25e anniversaire (sauf maladie invalidante, infirmité ou handicap).

Les jeunes qui n’ont pas décliné ou répudié la nationalité française (voir Acquisition de la nationalité française*) sont également soumis à cette journée.

Durée et date de la JDC

Cette journée permet aux jeunes, normalement avant leurs 18 ans, de se familiariser avec l’organisation de la Défense nationale, les moyens civils et militaires mis en œuvre, les formes de volontariat, ainsi que les préparations militaires et les possibilités d’engagement.

Les jeunes peuvent choisir parmi trois dates pour participer à cet appel. La convocation à la JDC ouvre droit à un bon de transport à utiliser sur le réseau local de transport ou à une indemnité forfaitaire de déplacement de 10 €.

À NOTER

En raison de la crise sanitaire, les JDC ne se déroulent plus en présentiel, mais en ligne. Retrouver les informations sur le site https://presaje.sga.defense.gouv.fr.

Des tests d’évaluation des connaissances en français sont organisés. Les jeunes sont sensibilisés aux droits et obligations liés à la citoyenneté française.

À l’issue de cette journée, les jeunes reçoivent un certificat individuel de participation, ainsi que la Charte des droits et devoirs du citoyen français.

La JDC est suivie d’une formation militaire facultative permettant aux jeunes qui le souhaitent d’entrer, à terme, dans la réserve.

À NOTER

Tout salarié ou apprenti de 16 à 25 ans, qui doit participer à cette journée, bénéficie d’une autorisation d’absence exceptionnelle d’une journée, qui est assimilée à une période de travail effectif, payée et comptabilisée pour le calcul des congés payés.

Le volontariat militaire

Le jeune de plus de 18 ans et de moins de 26 ans (lors du dépôt de la demande) qui le souhaite peut effectuer un volontariat militaire pendant une durée de 12 mois renouvelables, dans la limite de 60 mois. La demande de renouvellement doit être présentée au moins 1 mois avant la fin du contrat en cours.

Le jeune qui, ayant un contrat de travail, se porte volontaire, sera considéré comme démissionnaire.

Le contrat de volontariat prévoit une période probatoire de 3 mois, renouvelable une fois. Pendant cette période, le volontaire ou l’autorité militaire peut, unilatéralement et sans préavis, mettre fin au contrat. Le contrat s’achève alors 24 heures après en avoir informé l’autre partie par lettre.

Il faut prendre contact avec le CIRAT (Centre d’information de recrutement de l’armée de terre) du domicile du jeune.

À NOTER

L’expérience professionnelle acquise au cours du volontariat peut être validée, au titre des acquis professionnels, en vue d’obtenir un diplôme de l’enseignement technologique et professionnel.

Le volontaire perçoit une solde variable selon son grade.

BON À SAVOIR

L’attestation de participation à la JDC est obligatoire pour s’inscrire aux examens et concours soumis au contrôle de l’autorité publique, et notamment pour obtenir le permis de conduire.

C. serv. nat. : Art. L. 122-1 à L. 122-20 et L. 130-1 et s. CSN
    Date de dernière mise à jour: 12/02/2022 PARTAGER SUR

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. Plus d'infos Accepter