top
menu MENU
Droit-pratique.fr | Toutes les informations pour agir

Informations sur les jobs étudiants

Un certain nombre d’organismes se proposent d’aider les jeunes à trouver un job en collectant les offres d’emploi destinées aux étudiants.

Qui peut en bénéficier ?

Les jeunes à partir de 16 ans de nationalité française.

Les étudiants peuvent cumuler un emploi rémunéré avec une bourse à condition de respecter l’obligation d’assiduité aux cours et aux examens. Le cumul est également possible avec un emploi à mi-temps d’assistant d’éducation, un stage rémunéré intégré dans le cursus universitaire ou d’enseignement et pour les étudiants apprentis professeurs.

Où s’adresser ?

  • Le CIDJ propose un fichier de petites annonces à consulter notamment sur Internet ; pour les jobs d’été, consulter : www.jobs-ete.com.
  • Les offres des CROUS sont accessibles sur le site www.jobaviz.fr.
  • Sur la plateforme « 1 jeune 1 solution » (www.1jeune1solution.gouv.fr) des annonces sont mises en ligne.
  • L’Étudiant publie également des annonces : https://jobs-stages.letudiant.fr.
    On peut aussi s’adresser directement à certaines entreprises ou administrations comme La Poste, la Sécurité sociale, l’administration de l’Assistance publique, etc. Se renseigner auprès de l’administration près de son domicile.

Quelle est la rémunération ?

La rémunération minimum correspond au SMIC pour les étudiants de plus de 18 ans, à 90 % du SMIC pour les jeunes entre 17 et 18 ans, à 80 % du SMIC pour ceux qui ont moins de 17 ans (SMIC mensuel : (pour accéder au barème, cliquez-ici) ).

À NOTER

L’aide aux devoirs rémunérée permet aux étudiants qui assuraient jusque-là des heures de soutien scolaire bénévolement dans le cadre du dispositif « e-Devoirs faits » d’être désormais rémunérés à hauteur de 15,99 € bruts de l’heure. Les 25 000 étudiants concernés ont reçu ou vont recevoir un mail d’information pour postuler dans les établissements dans lesquels ils sont déjà tuteurs.

BON À SAVOIR

Les jeunes de 14 et 15 ans peuvent, avec l’accord des parents, être autorisés à travailler la moitié de chaque période scolaire, sous certaines conditions :

  • les travaux doivent être adaptés à leur âge et ne pas dépasser 35 heures par semaine ni 8 heures par jour ;
  • un temps de pause de 30 minutes consécutives doit être respecté, pour un temps de travail quotidien de plus de 4 h 30 ;
  • le repos quotidien doit être d’au moins 14 heures consécutives et le repos hebdomadaire d’au moins 2 jours consécutifs ;
  • le travail de nuit est interdit entre 20 heures et 6 heures.

L’emploi de mineurs de moins de 16 ans est également autorisé dans le cadre de l’apprentissage* et de stages organisés par les établissements d’enseignement.

À partir de 16 ans, les règles diffèrent :

  • il peut y avoir des dérogations à la durée maximale de travail de 8 heures par jour ou de 35 heures par semaine (voir Apprentissage*) ;
  • le repos quotidien doit être d’au moins 12 heures consécutives ;
  • le travail de nuit est interdit entre 22 heures et 6 heures.
C. trav. : Art. L. 4153-1 et s. CT
    Date de dernière mise à jour: 15/02/2022 PARTAGER SUR

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. Plus d'infos Accepter