top
menu MENU
Droit-pratique.fr | Toutes les informations pour agir

Allocation supplémentaire d’invalidité (ASI)

L’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) est un complément à un avantage viager (attribué au titre de l’assurance vieillesse ou invalidité). Le droit à cette allocation prend fin dès que l’allocataire peut toucher l’ASPA, soit à partir de l’âge légal de la retraite.

Qui peut en bénéficier ?

Toute personne :

  • titulaire d’un avantage de vieillesse ou d’invalidité qui n’a pas l’âge requis pour bénéficier de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) ;
  • atteinte d’une invalidité générale réduisant sa capacité de travail ou de gain des deux tiers ;
  • dont les ressources ne dépassent pas certains plafonds (pour accéder au barème, cliquez-ici) .

Le demandeur doit résider régulièrement en France. S’il est étranger (hors Union européenne, Espace économique), il doit présenter un titre de séjour valide.

Quel en est le montant ?

Le montant maximal de l’allocation varie selon la composition du foyer : célibataire, marié, pacsé ou en concubinage ; et les bénéficiaires.

Le montant de l’allocation est calculé différemment si le conjoint perçoit déjà l’ASPA.

Que faut-il faire ?

Contacter la caisse du régime de retraite de base ou d’invalidité dont dépend principalement l’assuré. Remplir le formulaire de demande en joignant tous les justificatifs requis.

BON À SAVOIR

Depuis le 1/1/2020, toutes les sommes versées au titre de l’ASI ne sont plus récupérables au décès de l’allocataire sur sa succession. Peu importe la date de versement de l’ASI.

    Date de dernière mise à jour: 28/05/2022 PARTAGER SUR

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. Plus d'infos Accepter