top
menu MENU
Droit-pratique.fr | Toutes les informations pour agir

Certificat d’immatriculation d’un véhicule neuf (ex-carte grise)

Il est obligatoire de faire établir ce document dans les 15 jours de l’achat d’un véhicule. Le certificat d’immatriculation comporte un numéro d’immatriculation attribué à titre définitif au véhicule. Il peut comporter un coupon détachable.

En attendant d’avoir votre certificat d’immatriculation définitif, vous devez détenir un certificat d’immatriculation provisoire (CPI WW). Sa durée de validité est de 2 mois.

Que faut-il faire ?

  • Les professionnels de l’automobile qui vendent les véhicules se chargent de la procédure.
  • Sinon, il faut faire une demande en ligne à partir du site https://moncompte.ants.gouv.fr/connexion.

Où s’adresser ?

Pour ceux qui ne disposent pas d’ordinateur et de connexion Internet, des points numériques sont installés dans les mairies ou les préfectures. Des ordinateurs, imprimantes et scanners sont mis à la disposition des administrés qui peuvent, par ailleurs, obtenir une aide pour mener à bien leurs démarches.

Quels sont les frais ?

  • Taxe certificat d’immatriculation
    • Voitures de tourisme, par cheval : 1 taxe régionale.
    • Motocyclettes, par cheval : taxe régionale × 0,5.
    • Tracteur agricole, remorque : taxe régionale × 1,5.

    La taxe varie selon la région (exemple pour l’Île-de-France : (pour accéder au barème, cliquez-ici) ).
    Les régions peuvent exonérer partiellement ou totalement de cette taxe les véhicules « propres » fonctionnant à l’électricité ou au GPL ou les véhicules transformés pour fonctionner à l’énergie électrique, au gaz ou au superéthanol E85.
  • Malus
    Le malus écologique est une taxe due lors de la première immatriculation en France d’un véhicule de tourisme émettant plus de 128 g de CO2/km (pour accéder au barème, cliquez-ici) .
    Cette taxe n’est pas due pour l’immatriculation d’un véhicule :
    • spécialisé ou acquis par une personne titulaire de la carte mobilité inclusion portant la mention « invalidité » ;
    • utilitaire :
    • électrique et/ou hydrogène.

    La taxe est calculée en fonction du nombre de grammes de CO2/km ou de la puissance fiscale du véhicule.

    À NOTER

    Le taux d’émissions de dioxyde de carbone qui permet de calculer le montant du malus est diminué de 20 g/km par enfant à charge à partir du 3e enfant pour un seul véhicule de 5 places assises et plus par foyer. Pour autant, l’acheteur doit payer le montant du malus et adresser ensuite une demande de remboursement à l’administration fiscale avec les justificatifs nécessaires : copie du certificat d’immatriculation et attestation que la famille a au moins 3 enfants. La demande peut être envoyée jusqu’au 31 décembre de la seconde année qui suit celle de l’immatriculation du véhicule.


    Le malus au poids est entré en application pour l’achat d’un véhicule neuf à compter du 1/1/2022. Il concerne les véhicules de plus de 1 800 kg (sauf véhicules électriques et hybrides rechargeables). Son montant est de 10 € par kilogramme supplémentaire.
    Les malus écologique et au poids peuvent se cumuler, mais les deux montants sont plafonnés à 40 000 €.
  • Droit de timbre : cette redevance sert à couvrir les frais d’envoi des certificats d’immatriculation (pour accéder au barème, cliquez-ici) .

Délai d’obtention

Généralement 1 à 2 jours.

Paris et grandes villes : immédiatement.

C. route : Art. R. 322-1 et s. Croute
    Date de dernière mise à jour: 19/02/2022 PARTAGER SUR

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. Plus d'infos Accepter