top
menu MENU
Droit-pratique.fr | Toutes les informations pour agir

Voyages en stop, covoiturage

À qui s’adresser ?

De nombreux sites Internet proposent des solutions de covoiturage. Il suffit de faire une recherche avec le mot covoiturage sur le navigateur de l’ordinateur.

Que l’on n’ait pas de véhicule, que l’on souhaite partager le sien avec des compagnons de voyage pour des trajets réguliers (ou non) ou que l’on désire voyager moins cher, le covoiturage est un bon choix. Sans oublier l’aspect « bienfait pour l’environnement ».

Avec cette formule, il est possible de voyager partout en France, mais aussi à l’étranger.

Quels sont les frais ?

Le covoiturage est autorisé à condition que le conducteur ne réalise pas de bénéfices. Les frais de déplacement pouvant être partagés avec des passagers lors d’un covoiturage sont :

  • la dépréciation du véhicule (l’usure du véhicule) ;
  • la réparation et l’entretien ;
  • les pneumatiques et le carburant ;
  • les péages et les frais de stationnement.

Mais il n’existe aucun barème obligatoire. Conducteur et passagers doivent se mettre d’accord.

ATTENTION

En raison de l’épidémie de Covid-19, le covoiturage doit respecter plusieurs obligations sanitaires :

  • port d’un masque pour les passagers à partir de 11 ans (à défaut, le conducteur peut refuser l’accès à son véhicule) ;
  • aucun passager à côté du conducteur ;
  • un seul passager admis dans le véhicule, sauf pour les passagers habitant le même domicile ou les personnes handicapées accompagnées (Décret n° 2020-545 du 11/5/2020).
    Date de dernière mise à jour: 19/02/2022 PARTAGER SUR

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. Plus d'infos Accepter