top
menu MENU
Droit-pratique.fr | Toutes les informations pour agir

Examen de prévention en santé (EPS)

Qui peut en bénéficier ?

Les caisses primaires d’assurance maladie et les caisses de la MSA peuvent proposer à leurs assurés un examen de prévention en santé. Sont prioritaires : les bénéficiaires du RSA ou de la complémentaire santé solidaire, les jeunes de 16 à 25 ans en insertion, les demandeurs d’emploi, notamment.

Comment l’obtenir ?

L’assurance maladie peut prendre l’initiative, mais l’assuré peut également faire une demande d’« examen de prévention en santé » (ex-bilan de santé) à son centre de paiement qui lui adressera alors une demande d’inscription, à remplir et à renvoyer, puis une convocation.

À celle-ci est joint un questionnaire, strictement confidentiel, portant sur les antécédents familiaux et personnels, l’état de santé actuel et l’activité professionnelle.

De quoi s’agit-il ?

Il dure 2 heures et son contenu est variable selon les éléments indiqués dans le questionnaire médical. Il se termine par un entretien au cours duquel est réalisé un point sur la santé et les examens complémentaires à faire réaliser.

Que se passe-t-il ensuite ?

Deux à trois semaines après les examens, un compte-rendu est adressé à l’assuré et, s’il le souhaite, un double est adressé à son médecin traitant.

BON À SAVOIR

Vis-à-vis d’un employeur, un examen de santé n’est pas une obligation légale ; rien ne force l’employeur à autoriser votre absence.

Pour les travailleurs non salariés, les modalités selon lesquelles sont pratiqués les examens diffèrent d’une caisse à l’autre.

C. séc. soc. : Art. L. 321-3. CSS
  • Bilan:de santé gratuit
APPROFONDIR
Date de dernière mise à jour: 07/02/2022 PARTAGER SUR

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. Plus d'infos Accepter