top
menu MENU
Droit-pratique.fr | Toutes les informations pour agir

Prise en charge des cures thermales

Qui peut l’obtenir ?

L’assuré social et les personnes à sa charge sur avis favorable du médecin traitant et sous réserve que la demande soit acceptée par la caisse.

Que faut-il faire ?

  • Se rendre chez son médecin muni des documents « Cure thermale : questionnaire de prise en charge » et « Cure thermale : déclaration de ressources » fournis par la caisse de sécurité sociale.
  • Faire remplir par le médecin la partie relative à la prescription de la cure (nombre de soins à suivre, etc.) sur le document de prise en charge.
  • L’assuré remplit les autres documents et adresse les formulaires à son centre de paiement.
  • Le service médical de la caisse accorde la prise en charge administrative automatiquement dès la réception du document.
  • La prise en charge administrative adressée à l’assuré précise la nature des prestations accordées.
  • Suivre la cure pendant la totalité de sa durée (18 jours) dans un établissement agréé ou conventionné.

Quels sont les avantages ?

  • Remboursement de 65 % des frais pour les soins médicaux prodigués pendant la cure et de 70 % pour les consultations médicales.
  • Indemnités journalières : elles sont accordées aux salariés dont les ressources de l’année précédant l’année de la cure n’ont pas dépassé une certaine somme (pour accéder au barème, cliquez-ici) . Ce plafond est majoré de 50 % pour le conjoint et pour chaque personne à charge.
  • Remboursement des frais de voyage et de séjour : il est accordé uniquement aux assurés dont les ressources de l’année précédant l’année de la cure n’ont pas dépassé une certaine somme (pour accéder au barème, cliquez-ici) . Ce plafond est majoré de 50 % pour le conjoint, le concubin et pour chaque personne à charge. Ils bénéficient du remboursement du prix du voyage (sur la base du billet SNCF 2e classe) et d’un forfait hébergement (pour accéder au barème, cliquez-ici) .

BON À SAVOIR

Un salarié ne peut imposer sa date de départ en cure à son employeur sauf si cette dernière a été prescrite par le médecin avec un caractère d’urgence ou à la suite d’une convalescence.

L’employeur n’est pas tenu de payer le salarié en cure à moins qu’il n’en soit fait mention dans la convention collective.

On peut obtenir des renseignements sur les cures thermales auprès du Syndicat national des établissements thermaux ou de la Fédération thermale et climatique (à Paris), ou sur Internet.

    Date de dernière mise à jour: 07/02/2022 PARTAGER SUR

    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. Plus d'infos Accepter